LA MORT DU BENITE - 1 - Pourquoi la langue de la mort      cache-t-elle les chagrins De celui qui a pris le baptême de la patrie La prière de l’exil ? Ô entêtement de l’âme angélique Comme si la croix avait retourné à l’icône des distances La plaie du cœur ainsi que choix et le nuage ainsi que coupe de départ - 2 – Imagine - ô – mon amour exilé aux  plaies du cœur O magie divine dans mon sang On a dit que la plaie ne le tentait  pas pour la boire Et que seul le vin de Dieu  convenait au prière   -3-   - Les mégots des cigarettes      - Le vin des soirées       - Les villes lettres fermées         depuis vingt ans  Etaient restées sur l’étagère  Racontant au départ    Son désordre…  Lui, l’amoureux des caves           de la ville    S’est rendu au silence  Et il est parti dans les questions                        Lettre       Par lettre  Driss Allouch