Histoire d’Asilah Située dans le Nord du Maroc, à une quarantaine de kilomètres de Tanger, Asilah fut d'abord une ville  carthaginoise, puis romaine. En 1471, elle connut une importante invasion, qui marqua son histoire : près de  500 vaisseaux et 30.000 soldat s portugais vinrent la conquérir, pour qu'elle devienne enfin leur comptoir  commercial stratégique et important. Asilah fut construite au XV siècle par les Portugais, puis tomba aux  mains des Espagnols, jusqu'à sa libération en 1589 par le Sultan Saâdien Ahmed El Mansour. Plus tard, ls  Espagnols ont repris sa possession à nouveau, puis elle fut cette fois-ci libérée par Moulay Ismaîl en 1691. Son  bombardement par l'armée autrichienne en 1829 a permis l'installation et la mise en place d'un protectorat  espagnol jusqu'en 1956   Le vieux port d’Asilah. Ici détruit par les occupants espagnols  lors de leur départ de notre ville. Aujourd'hui ce port n'existe plus, Il est remplacé par un port dit de plaisance. La grande mosquée d’Asilah. Cet édifice  fut un lieu de culte religieux  pour les  espagnols de l'époque de la colonisation d'Asilah. Ces remparts et ces maisons blanches représentent une vision typique de notre ville. Il faut se rendre au Krékéya pour apprécier leur beauté architecturale sous les lumières dorées du coucher de soleil...